Comment gérer la ménopause ?

Il n’est pas possible d’empêcher la survenue de la ménopause car c’est un phénomène naturel.

Mais il y a des moyens de limiter ses symptômes :

Le trouble du sommeil

C'est un des symptômes les plus fréquents et handicapants.

 

Supprimez les excitants de votre alimentation.

Par exemple : café, tabac, alcool,…
 

De plus, la consommation de somnifères peut être évitée en préférant des méthodes naturelles qui ont vu leur efficacité reconnue.

Par exemple : le yoga, les massages relaxants ou les plantes en tisane, granulés, etc…

Le vieillissement de la peau

La diminution du taux d’oestrogènes et de collagène à la ménopause sont responsables du vieillissement cutané.

 

Des méthodes naturelles existent et peuvent être employées, sous couvert d'un conseil médical:

- Les alpha-hydroxyacides, connus sous le nom d’AHA ou acides naturels de fruits que l’on trouve dans certains produits de beauté, améliorent l’aspect de la peau.

- La vitamine C et le thé vert limitent aussi le vieillissement de la peau.

 

Pour des résultats plus importants, le recours à l'acide hyaluronique ou au botox peut être envisagé.

Les troubles de l'humeur

La ménopause est une étape importante qui représente, pour certaines femmes, le début de la vieillesse. Cette idée peut entraîner une irritabilité voire un état dépressif.

Le recours aux plantes constitue une alternative intéressante lorsque l’hormonothérapie vous est déconseillée.

Par exemple : L’huile essentielle de lavande donne de bons résultats à raison d’1 à 4 gouttes par jour à prendre sur un support alimentaire.

La baisse de libido

Le désir sexuel féminin est corrélé aux taux d'hormones. Or, lors de la ménopause, ces taux chutent ce qui explique donc la baisse de désir sexuel. De plus, l'aménorrhée (absence de règle) est à l'origine de l'assèchement des muqueuses vaginales chez certaines femmes affectant ainsi la stimulation sexuelle.

Pour cela, il vous est possible d’utiliser des lubrifiants ou hydratants naturels et de travailler pour contrôler le stress et l’anxiété qui paralysent de nombreuses femmes.

 

La communication au sein du couple est une des solutions clés pour contrer la baisse de libido, recommandée par les professionnels en santé sexuelle féminine.

L'ostéoporose

A la ménopause, la production d’oestrogènes, une hormone préservant la masse osseuse, chute brutalement ce qui entraîne une perte de résistance des os.

 

Afin de  se protéger contre l’ostéoporose (dont les signes apparaissent 15 à 20 ans après le début de la ménopause), il est primordial d'avoir un apport suffisamment élevé en calcium et en vitamine D.

Il est également important d’arrêter de fumer et de boire trop d’alcool tout en pratiquant une activité sportive afin de garder une bonne forme physique.

Le risque cardio-vasculaire

A la ménopause, le taux du « mauvais » cholestérol (LDL) a tendance à augmenter, tout comme les risques de maladies cardio-vasculaires. Pour se protéger face à ces dangers, il faut adopter une hygiène de vie saine :

- Supprimez l’alcool et le tabac. 
- Apprendre à manger sainement et équilibré: riche en fruits et légumes, qui apportent à l’organisme des fibres solubles, en isoflavones (composant de plante) que l’on peut trouver dans le soja et en Omégas-3.

- Avoir une activité physique, même modérée est aussi connue pour réduire les risques cardiaques.

Les bouffées de chaleur

Plus de 60% des femmes ménopausées sont concernées par les bouffées de chaleur, souvent accompagnées de palpitations et de sueurs nocturnes.

Elles se caractérisent par une élévation soudaine de la température du corps, souvent incontrôlables.

Par conséquent, nous vous conseillons d’avoir toujours sur vous une boisson rafraîchissante et d’apprendre à se détendre.

Dans certaines cas, l’homéopathie peut présenter de bons résultats.

La prise de poids

La ménopause se caractérise chez une majorité des femmes par une prise conséquente de poids. Par ailleurs, Il faut éviter tous types régimes draconiens car durant cette période, le risque de carences est dangereux pour la santé.

La meilleure méthode :

- Adoptez une alimentation plus saine en évitant les plats préparés

- Adaptez votre alimentation en fonction de vos besoins

- Faites régulièrement de l'exercice physique.

Tout en stimulant le moral, l’activité réduira l’apport calorique et donc limitera la prise de poids.

Une alimentation à adopter durant la ménopause

Certains aliments, comme ceux contenant des composés dits "hormones like", peuvent vous soulager de certaines symptômes de la ménopause. 

Par exemple : Soja et dérivés tels que tofu, lait de soja, farine de soja,...

 

N'oubliez pas les aliments peu caloriques (oui, ça existe !) afin d'éviter la prise de poids. 

Nous vous recommandons de boire du thé vert pour ses propriétés diurétiques et n'hésitez pas à mettre des légumes verts dans vos menus (riches en oméga 3) tels que : cresson, pourpier, pissenlit,.. Leurs acides gras jouent un rôle important dans la protection du système cardiaque.

Cliquez et découvrez
Besoin d'un conseil intime ? 
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon